Dinner, le nouveau restaurant d’Heston Blumenthal

Alors que Ferran Adrià s’apprête à ouvrir son bar à tapas à Barcelone comme je vous l’annonçais ici il y a quelques jours, son éternel challenger l’anglais Heston Blumenthal, qui réussit à lui ravir en 2005 la prestigieuse récompense de « Meilleur restaurant du monde », l’aura précédé de quelques jours. Son nouveau restaurant, le Dinner, a ouvert ses portes le 31 janvier. Délaissant pour la première fois son village de Blair, à l’ouest de Londres, où se situe son fameux 3 étoiles le « Fat Duck« , Heston a investi une grande partie du rez-de-chaussée de l’hôtel Mandarin à Hyde Park pour y loger son nouvel établissement. Connu pour sa grande maîtrise de la cuisine moléculaire, il se livre là, en duo

avec son second de cuisine Ashley Palmer-Watts, à un exercice très particulier: remettre au goût du jour d’anciennes recettes britanniques tombées dans l’oubli. Sur la carte, chaque plat est accompagné de sa date de création, allant du XVIème au XIXème siècle. Les prix pratiqués constituent la bonne surprise, puisqu’ils n’ont rien de stratosphérique: comptez entre £12.50 et £16.00 pour une entrée, dès £20 pour un plat et entre £8 à £10 pour le dessert. Le Dinner peut accueuillir 120 personnes par service, sans compter une salle pour banquets privés de 10 couverts, et surtout la table du chef, placée en cuisine (maximum 6 personnes). Le hic, car il faut toujours qu’il y en ait un: dépêchez-vous de réserver, rien que le premier jour 6000 personnes ont essayé! Good luck and God save the Queen.

Publicités
Cet article a été publié dans gastronomie, hôtel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s