Un travail de fourmi

Voici un documentaire très étonnant… sur les fourmis ! Le scientifique allemand Bert Hölldobler, expert en la matière, a voulu comprendre la structure et le fonctionnement d’une colonie de fourmis. Pour ce faire, il a décidé de noyer dans le béton une fourmilière désaffectée. Mais il ne s’attendait pas à pareil résultat: il lui a fallu près de 10 tonnes de ciment pour remplir tous les conduits. Après une période d’un mois pour permettre au béton de sécher et de se solidifier, il a entrepris avec son équipe de déterrer la fourmilière. L’oeuvre s’est révélée incroyable: d’une surface de 50 mètres carrés, elle est composée de souterrains, de grandes salles, de conduits d’aération, et semble plutôt être l’oeuvre d’un architecte bien inspiré… Rapportée à l’échelle humaine, cette construction équivaudrait à la Grande Muraille de Chine. Si le sujet vous intéresse, découvrez le documentaire dans sa totalité ici. L’expression « travail de fourmi » est on ne peut plus adaptée!

Publicités
Cet article a été publié dans architecture, science. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s