« Le mercredi de Coralie »: Maison Martin Margiela

Excellence, minimalisme, classe et authenticité sont pour moi les maîtres mots pour décrire le célèbre créateur de mode et designer Martin Margiela. Né au Limbourg, en Belgique, il entre à 17 ans à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, où sont aussi passés, entre autres, des pointures telles que Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester et Dries van Noten. Il travaillera ensuite avec Jean-Paul Gaultier avant de créer sa propre marque en 1998, qu’il baptisera simplement Maison Martin Margiela. Considéré comme l’un des créateurs les plus atypiques et les plus avant-gardistes de sa génération, il est aussi le plus secret de tous. En effet, il ne se laisse jamais prendre en photo, n’apparaît jamais dans la presse, ne donne aucune interview, répond aux questions uniquement par fax et ne salue jamais son public après les défilés, qui d’ailleurs sont aussi complètement hors normes et se déroulent dans des lieux atypiques. Il a entre autres déjà déposé son podium dans une station de métro ou un terrain vague. Chez lui, les mannequins défilent de manière anonyme, le visage caché, afin que l’attention soit portée uniquement sur les vêtements. Évitant le culte de la personnalité qui atteint de nombreux designers, Martin Margiela cherche au contraire à développer un culte de l’impersonnalité en s’affranchissant des conventions de l’industrie de la mode. Le vêtement du point de vue de Martin Margiela est toujours une recomposition qui laisse une impression volontaire d’inachevé. Pendant huit saisons, soit jusqu’en 2004, il fut également le styliste de la maison Hermès, période marquée par une croissance remarquable des ventes du prêt à porter pour cette marque. Son influence est aujourd’hui bien présente dans les esprits des plus grands comme feu Alexander McQueen, qui n’hésitait pas clamer haut et fort l’admiration qu’il portait à son travail. La Maison Martin Margiela propose non seulement des vêtements mais aussi des chaussures, des bijoux, des sacs, des lunettes ainsi que des meubles. Au printemps 2010, Martin Margiela lance son tout premier parfum en avant première chez Colette, à Paris. Un produit unisexe intitulé (untitled), c’est à dire (sans nom), qui sous entend que le parfum se suffit à lui seul. À l’occasion du Salon du meuble de Milan, le designer nous fait découvrir sa nouvelle collection de mobilier où l’on retiendra un canapé en cuir noir sous-dimensionné baptisé ‘Undersized’, au rendu ultra-compact et au style très sobre. Et le 30 mai prochain, tous à Paris: c’est la date fixée pour l’ouverture du premier hôtel de la marque, le Maison Champs-Elysées! Maison Martin Margiela, l’innovation du luxe en continu…     – Coralie B.

Publicités
Cet article a été publié dans "Le mercredi de Coralie", accessoires, hôtel, mode. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s