« Days of the Cougar », de Liz Earl, aux éditions Taschen

Alors que l’addiction au sexe fait la une de tous les journaux en ce moment avec l’affaire DSK, la prestigieuse maison d’édition allemande Taschen annonce un ouvrage sulfureux: « Days of the Cougar », de Liz Earl. Le terme cougar désigne une femme, généralement de plus de 40 ans, sorte de prédatrice assumée fréquentant pour son plaisir des hommes beaucoup plus jeunes (les toy boys). Elle est indépendante financièrement, souvent divorcée, veuve et ses enfants (quand elle en a) sont déjà grands. L’acronyme MILF (pour Mother I’d Like to Fuck, littérallement une « mère que j’aimerais baiser ») y est souvent associé. L’auteur du livre Liz Earls est une américaine née en 1961. Après un mariage précoce et deux enfants, elle réalise en 2005 qu’elle s’ennuie à mourir dans sa vie d’employée en ressources humaines. Ses enfants étant devenus grands, elle décide de tout plaquer, perdre 50 kilos et de faire sa propre révolution sexuelle en consacrant le reste de sa vie au plaisir. Elle se tranforme en aventurière du sexe et cougar décomplexée. Multipliant les recontres, elle décide de documenter et archiver cette partie de sa vie à l’aide d’autoportraits, de photos des innombrables hommes rencontrés, en tenant un journal et un site internet et en gardant toute la correspondance (emails, sms,…) échangée avec ces « proies », des hommes âgés de 19 à 32 ans. « Ma vie est devenue un terrain de jeu, et c’est exactement ce que je voulais », dit elle, en ajoutant  « si je me contentais de prendre des photos depuis les coulisses, de l’extérieur, je m’ennuierais. Il fallait que je ressente aussi les choses, pour y mettre tout ce que j’avais appris récemment sur ma sexualité. » Le résultat en est ce livre, dévoilant son périple en 250 photos en noir et blanc ou en couleur, très graphiques, accompagnées d’extraits de son journal, ainsi que d’e-mails et de messages échangés avec ses partenaires de jeu. Choquant, mais malgré tout sexy et même parfois tendre, l’oeuvre nous force à nous interroger nous-mêmes sur notre rapport à l’âge et à l’attirance. Le livre sera disponible dès le mois de juillet, mais vous pouvez déjà le pré-commander ici.

Publicités
Cet article a été publié dans internet, livres, photo, sexe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s