Louis Vuitton fait son miel

Le 6 mai 2009, Nicolas Géant, un apiculteur, démarra un projet plutôt insolite: l’installation de ruches sur le toit du siège de la maison Louis Vuitton, rue du Pont-Neuf, à Paris. Depuis, plus de 60’000 abeilles s’y affairent butinant dans un cercle de 3 km à la ronde jardins, balcons et autres cours intérieures. Chose curieuse: les abeilles « de ville » produisent jusqu’à trois ou quatre fois plus de miel que leurs cousines des champs, car elles ne sont pas gênées par l’agriculture intensive, les pesticides et surtout les frelons asiatiques qui ont envahi la France. C’est donc avec fierté que Louis Vuitton vient d’annoncer sa première récolte, millésime 2010: pas moins de 75 kilos de miel, soit au final 500 pots qui seront griffés Louis Vuitton « Miel de La Belle Jardinière », du nom de l’ancien grand magasin qui occupait l’immeuble. Inutile de courir chez Fauchon: ils sont réservés aux collaborateurs et aux amis de la maison.

Publicités
Cet article a été publié dans gastronomie, mode, science, shopping. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s