« Le Gentleman moderne » en cinq leçons, selon Tom Ford

Le créateur/couturier/designer/réalisateur Tom Ford nous livre, dans une interview accordée au numéro printemps-été du magazine « Another Man », sa vision de l’homme dans la société d’aujourd’hui, extrapolation moderne et simplifiée des règles de bienséance masculine d’autrefois. Voici donc en cinq leçons faciles (selon lui, le faciles, hein) son…

Guide du Gentleman moderne

1. Vous devriez vous parer de la meilleure version de vous-même quand vous sortez dans le monde,  parce que c’est un signe de respect pour les personnes autour de vous.

2. Un Gentleman d’aujourd’hui se doit de travailler. Les gens qui ne travaillent pas sont tellement ennuyeux et d’ailleurs en général ils s’ennuient aussi. Vous devez être passionné et engagé, apporter votre contribution à la planète.

3. Il est très important de connaître les bonnes manières et en fait de savoir quand les choses sont appropriées. J’ai toujours ouvert les portes aux femmes,  je porte leur manteau, je m’assure qu’elles marchent du côté intérieur du trottoir. Levez-vous quand les gens arrivent ou quittent la table.

4. Ne soyez pas prétentieux, raciste ou sexiste et ne jugez pas autrui selon son passé.

5. Un homme ne devrait jamais porter des shorts en ville. Les tongs et les shorts ne sont jamais appropriés en ville. Les shorts doivent être portés uniquement sur ​​un court de tennis ou sur la plage.

(via Another Man)
Publicités
Cet article a été publié dans citations, humour, magazines, mode. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s